Crudivorisme, C’est quoi ?

crudivorisme

La nutrition est la première clé de la santé. Bien manger, c’est s’assurer d’avoir dans son assiette les micronutriments essentiels à l’équilibre de notre organisme.

Zoom sur une tendance qui se confirme partout dans le monde : le raw food ou crudivorisme.

Qu’est-ce que le crudivorisme ?

Il s’agit de consommer en quantité (sinon exclusivement) des fruits et légumes frais, de préférence de qualité biologique.

Des fruits secs et des huiles de qualité, mais également, pour certains adeptes des germes, des aliments ayant subi des transformations de type germination et fermentation.

Le plus important est que l’aliment ne soit pas cuit, ne subisse pas de transformation industrielle et ne contienne pas d’additifs.Certains modes de cuisson sont par ailleurs assez légers et permettent de faciliter la digestion des aliments sans trop les dénaturer, la cuisson à la vapeur douce notamment ou au wok.

Le secret de la forme au quotidien : manger cru

Ca y est, vous connaissez le secret maintenant, c’est l’alimentation vivante. En effet, le secret de la vitalité et de la bonne mine est la consommation de fruits et légumes frais en quantité. Les fruits et légumes contiennent les vitamines, les oligoéléments et les enzymes dont le corps a besoin.

La fatigue, le teint terne, la prise de poids viennent la plupart du temps de carences alimentaires, notamment en vitamines, enzymes et acides gras essentiels.

Alors faites les bons choix alimentaires pour être en forme. Choisissez les aliments qui donnent à votre corps vitamines, minéraux, oligo-éléments, antioxydants, fibres alimentaire, chlorophylle, oxygène et en enzymes naturels.

Les aliments cuits nous prennent de l’énergie…

Oui, les aliments cuits nous prennent de l’énergie. C’est pour cela qu’on est fatigué après un bon plat de pâtes et qu’on a envie d’un bon petit café pour se booster. Le corps fournit en effet plus d’effort pour extraire des nutriments d’aliments dits « morts » par opposition aux aliments vivants.

Manger cru c’est donc dépenser moins d’énergie pour digérer et garder toute son énergie pour être en forme dans ce qu’on fait au quotidien, mais aussi pour laisser le corps travailler et se réparer de l’intérieur.

Les fibres, à quoi ça sert ?

Un des points forts de ce régime c’est sa richesse en fibres. Les fibres (solubles ou non solubles) sont les amis de nos intestins.

Elles facilitent l’absorption des nutriments et préservent la santé intestinale. Les fibres non solubles vont rester dans la sphère digestive jusqu’à atteindre le gros intestin, d’où leur intérêt majeur pour nettoyer cette partie des intestins.

LIRE AUSSI : Régime Sans Résidu

Les fibres de la pomme se lient aux métaux lourds et permettent ainsi de les éliminer dans les selles. Un détail qui revêt une très grande importance à l’heure d’aujourd’hui ou on pense que notre alimentation contient des traces de métaux lourds de plus en plus conséquentes à cause de la pollution industrielle.

Les fibres, c’est donc ce qui va vous permettre d’en finir avec la constipation, nettoyer vos intestins et retrouver une bonne mine.

N’oubliez pas les fruits secs, pour les acides gras

Les acides gras essentiels sont, comme leur nom l’indique, essentiels à notre métabolisme. Ils sont essentiels au métabolisme de la cellule. S’ils viennent à manquer, même si tous les autres nutriments sont la, la cellule est fatiguée et ne peut pas se nourrir, éliminer ses déchets et travailler de façon optimale.

Il faut savoir que l’humeur dépressive est souvent due à une carence en oligoéléments comme le zinc ou le magnésium, très importants dans la gestion du stress, ainsi que le manganèse. Ces substances sont essentielles pour l’équilibre de notre chimie cérébrale.

Pour les encas, ayez donc toujours à portée de main des amandes, des noix ou des pistaches. Celles-ci sont très riches en protéines. Pensez également à ajouter quelques graines de sésame à vos salades, des graines de lin aussi, celles-ci sont très riches en oméga 3.

Crudivorisme : Par ou commencer ?

« Je n’aime pas le cru, je préfère les plats de pâtes avec plein de sauce…, les frites, etc », Voila la phrase qui sort en premier quand on conseille à quelqu’un d’essayer le régime cru. On vous propose d’y aller doucement, en trois étapes pour dépasser cette résistance et vous mettre au cru.

Le véritable changement prend du temps. Donnez-vous du temps donc, quelques semaines à quelques mois…

Étape 1 : Commencez par les salades. Décidez de ne prendre qu’une salade pour le diner. Ne changez rien à vos autres habitudes alimentaires, ne vous imposez pas de contrainte. Rien ne réussit sous la contrainte. Autrement dit ne décidez pas de manger moins de ceci ou de cela, mais décider de manger plus de salades.

Etape 2 : Décidez de mangez surtout des salades à midi aussi et un peu de ce que vous mangiez traditionnellement. Ne changez rien au dessert. Ainsi, vous allez naturellement développer cette tendance au cru. Vous allez avoir envie de cru et votre corps va même vous en réclamer si vous n’en prenez pas ou pas suffisamment.

Etape 3 : C’est une astuce. Si vous avez l’habitude de grignoter, décider de préparer une grande assiette de crudités à grignoter au lieu de ce que vous preniez avant. Essayez de changer sans préjugés. Vous deviendrez vite adepte du cru.

Les huiles, élément de base du régime crudivore

Les huiles sont en effet un élément de base du régime crudivore. Toutes les huiles n’ont pas les mêmes propriétés. Certaines huiles sont riches en oméga 3 (les huiles de lin ou de cameline par exemple).

L’huile d’olive, reine du régime méditerranéen, est l’amie des intestins. En cas de constipation, il suffit de prendre une petite cuillère d’huile d’olive avec un zeste de citron à jeun. L’huile d’olive permet de fluidifier le transit, de tuer les mauvaises bactéries et booster le développement des bonnes bactéries de nos intestins.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.