Antibiotiques : Comment bien les utiliser

antibiotique conseil

Efficaces quand ils sont bien ciblés, donc prescrits contre un germe sensible, les antibiotique peuvent entrainer des effets indésirables gênants.

Bien les utiliser pour qu’il restent efficaces

Le risque de résistance des bactéries aux antibiotiques est réel. Nous pouvons agir pour préserver l’efficacité de ces médicaments indispensables, mais pas toujours bien utilisés.

L’utilisation répétée et massive des antibiotiques entraine, avec le temps une augmentation des résistances des bactéries. En effet, ils agissent non seulement sur les germes responsables de l’infection, mais aussi sur les bactéries du tube digestif, qui sont utiles.

Au fil des traitement une espèce bactérienne de la flore intestinale peut développer un mécanisme de résistance. Le médicament va alors détruire la bonne flore et laisser le champ libre à la bactérie résistante, mais il est possible de limiter ces inconvénients.

  • Ne prendre que des antibiotiques prescrits par le médecin

C’est lui qui sait s’il s’agit d’une infection bactérienne, après avoir analysé vos symptômes et, si nécessaire, demandé des examens complémentaire. Il ne faut jamais avaler d’antibiotiques restants et prescrits à une autre occasion. A éviter aussi : les partager avec d’autres personnes.

  • Ne pas arrêter son traitement trop tôt

Si on ne le prend pas jusqu’au bout parce qu’on se sent mieux, certaines bactéries risquent de survivre. La guérison ne serait pas complète et les bactéries survivantes pourraient même devenir résistantes.

  • Ne pas le prolonger

En effet, si les bactéries pathogènes ont presque toutes disparu, l’antibiotique pris quelques jours de plus risque d’attaquer les bonnes bactéries de la flore intestinale.

Certaines d’entre elles pourraient alors développer des résistances et, à leur tour, provoquer des infections, (cystites…) plus difficiles à traiter.

Prévenir les infection :

  • Veiller sur son alimentation

Elle doit être variée, équilibrée, riche en polyphénols (des antioxydants) et en fibres prébiotiques qui vont nourrir notre microbiote (flore intestinale).

Le bon fonctionnement de notre système immunitaire dépend en effet fortement de nos intestins et des bactéries qui s’y trouvent.

  • Lutter contre le stress

Tout état de stress excessif entraine une baisse du système immunitaire, il est important de manger à heures fixes et, surtout, de bien respecter le jeûne de 12 heures correspondant au repos nocturne. Cette phase permet le « nettoyage » de l’organisme.

L’activité physique aide aussi à lutter contre le stress et à préserver nos défenses naturelles.

  • Maintenir un taux suffisant de vitamine D

Elle booste notre système immunitaire. Les médecins recommande la prise de vitamine D pendant l’hiver.

  • Éviter la diffusion des microbes

Des règles simples permettent de limiter la transmission des virus et bactéries dans l’environnement.

  • Utiliser des mouchoirs en papier à usage unique.
  • Ne pas tousser dans sa main, mais plutôt au creux de son coude.
  • Ne pas embrasser les personnes affaiblies pour leur dire bonjour, ne pas leur serrer la main. éventuellement, porter un masquer en papier.
  • Se laver les mains régulièrement : c’est le geste le plus efficace contre la dispersion des microbes.

7 Questions fréquentes sur les antibiotique :

1. Pourquoi sont-ils responsables de troubles gastro-intestinaux ?

Ces effets indésirables sont liés au mécanisme d’action du médicament. Car un antibiotique s’attaque à toutes les bactéries de l’organisme, y compris celles, bénéfiques, qui peuplent notre intestin.

Il va donc perturber le microbiote (flore). « Surtout s’il est à large spectre, c’est à dire actif sur de nombreuses bactéries », souligne le Pr Alain Astier, pharmacien hospitalier.

Cela se traduit par une accélération du transit intestinal, des diarrhées, des maux de ventre, quelques fois, des nausées. « C’est pourquoi il est recommandé de prendre les anti-biotiques au cours du repas », insiste Catherine Leyrissoux, pharmacienne.

2. Entrainent-ils de la fatigue ?

Contrairement à ce qu’on pense, non. Certes, on se sent fatigué lorsqu’on prend des antibiotiques. Mais ce n’est pas leur faute : c’est la maladie qui est en cause.

Cette fatigue est provoquée par l’énergie que doit dépenser le système immunitaire pour lutter contre l’infection. L’antibiotique prescrit va aider l’organisme à se débarrasser des microbes responsables.

Loin de la fatiguer, il lui permet, au contraire, de récupérer plus rapidement.

3. Peuvent-ils provoquer des diarrhées très gênantes ?

A la fin du traitement tout rentre normalement dans l’ordre. « Mais parfois le chamboulement de la flore intestinale permet à des bactéries pathogènes (Clostridium difficile) de proliférer dans le côlon et de provoquer une véritable infection qui peut être très grave », explique le Pr Astier.

Peu fréquente, cette colite pseudo membraneuse se caractérise par l’émission de glaires et de « fausses membranes » (fragments de muqueuse), avec des vomissements, des douleurs et une baisse de l’état général. Un avis médical est nécessaire en urgence.

4. Comment diminuer les effets secondaires ?

Pour limiter les inconvénients des antibiotiques, il est important de les prendre le temps indiqué. C’est à dire sur une période suffisamment longue pour éliminer la plupart des bactéries responsables de l’infection, les restantes étant éliminées par le système immunitaire.

Mais pas trop longtemps, pour préserver la flore intestinale et éviter ainsi les diarrhées. « La tendance actuelle est de raccourcir les durées de traitement », affirme le Dr Cohen.

5. Pourquoi déclenchent-ils des mycoses ?

Les antibiotiques ne s’attaquent pas seulement aux bactéries de l’intestin. Ils agissent sur toutes celles qui se trouvent dans l’organisme : sur la peau ou au niveau des muqueuses. Les levures peuvent alors proliférer dans les lieux laissés vacants par les bactéries éliminées par les antibiotique. Au niveau du vagin, par exemple, l’équilibre change. D’où l’apparition d’une mycose.

6. Est-ce qu’ils sont souvent responsable d’allergies ?

Oui, mais certains plus que d’autres. « C’est le cas de la pénicilline et des sulfamides », précise le Pr Astier. Démangeaison, urticaires…peuvent survenir immédiatement ou quelques jours après la prise du médicament.

Les réactions cutanées représentent 30% des effets secondaires déclarés sous antibiotique. Il faut dire que les pénicillines (Clamoxyl et Augmentin) sont très largement prescrits en médecine de ville.

Mais toutes les réactions cutanées, ne sont pas des réactions allergiques. Pour le savoir, des tests sont parfois nécessaires. Quoi qu’il en soit, en cas de manifestation cutanée, il faut prévenir son médecin et arrêter tout de suite le traitement.

Si on est allergique à un antibiotique, tous ceux de la même famille seront à éviter. Il faudra donc en choisir une autre.

7. Les probiotiques sont-ils utiles ?

La prise de probiotiques peut aider à rétablir la flore et à réduire la fréquence des troubles intestinaux. Les plus efficaces appartiennent aux genres Lactobacillus et Bifidobacterium.

Ils sont présents dans les yaourts et laits fermentés, conseillés lors d’un traitement antibiotique. Il est possible aussi de suivre une cure d’Ultra-Levure, qui contient un champignon microscopique favorisant l’équilibre de la flore.

En cas de diarrhée, il faut bien se réhydrater afin de compenser les pertes de liquide. Pour éviter les troubles intestinaux, il est également conseillé de prendre les antibiotiques au cours des repas si on les tolère mal.

FAMILLENOM COMMERCIALINDICATION ORLEFFETS SECONDAIRES
AmoxicillineClamoxyl, Hiconcil...Angine, sinusite, otite, bronchite, pneumonieAllergies, diarrhées, mycoses
Amoxicilline + acide clavulaniqueAugmentin, Ciblor...Sinusite, otite, pneumonieDiarrhées, vomissements, allergies cutanées, mycoses
CéphalospoinesZinnat, Orelox...Angine, sinusite, otite, bronchiteDiarrhées, nausées, douleurs abdominales
MacrolidesJosacine, Zithromax, Ketek...Angine, sinusite, pneumonieDiarrhée, céphalées, nausées, mycoses vaginales

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.