20 Conseils pour avoir une bonne mine en hiver

avoir une bonne mine en hiver

Vous aimeriez arborer un visage éclatant et lumineux en toutes saisons ? même si l’été vous semble loin, avec de bons réflexes, des produits adaptés et quelques astuces futées, resplendir et avoir une bonne mine tout au long de l’année, c’est facile !

Avouons-le…L’éclat et la bonne mine sont une quasi-obsession pour chacune d’entre nous ! Si l’on arrive à faire illusion les premières semaines qui suivent les vacances, le miroir a tôt fait de nous renvoyer l’image d’un visage terne et marqué par la fatigue. Et ce, de 15 à 85 ans ! Alors qu’est-ce qu’une « bonne mine » ?

Rien à voir avec les rides, la fermeté ou l’âge, d’une manière générale. Mais tout avec la bonne santé, en général, celle de la peau en particulier et la façon dont la lumière interagit avec cette dernière. 60% des rayons lumineux sont absorbés par l’épiderme. Ils traversent la couche cornée, l’épiderme et le derme afin d’activer les mécanismes vitaux, notamment la synthèse de la vitamine D.

LIRE AUSSI : Les meilleures vitamines pour l’hiver

Or, 35% d’entre eux sont ensuite redirigés et filtrés à travers l’hémoglobine du sang et le collagène des tissus, les teintant respectivement de rose et de bleu.

C’est l’ensemble de ces reflets qui produisent, par transparence, cette impression de fraîcheur et cette luminosité au teint que des peintres comme Vermeer ou Fragonard se sont tellement attaché à traduire.

Encore faut-il que la peau soit normalement vascularisée, parfaitement oxygénée et bien hydratée pour permettre la rétrodiffusion du spectre lumineux. Et parfaitement lisse pour que les 5% de rayons rebondissant sur la surface de la peau révèlent sa brillance.

Un satiné que les professionnels du maquillage essayent d’optimiser avec des produits gorgés de pigments réflecteurs, et des techniques tells que le strobing.

Envie d’une bonne mine non-stop ? Voici le mode d’emploi.

1. Gommer deux fois plus

Un gommage hebdomadaire c’est bien, deux, c’est mieux, si l’on rêve d’un teint lumineux à longueur d’année. Pourquoi ? Parce que les cellules mortes s’accumulent tous les jours et pas une seule fois par semaine.

Seule précaution pour éviter d’irriter la peau, opter pour un exfoliant biologique à base d’extraits végétaux comme la papaye qui les « grignote » sans avoir besoin de frotter la peau.

C’est plus doux, et meilleur pour la planète car depuis la 8 août dernier, les microbilles sont interdites dans la composition des produits exfoliants.

2. Se démaquiller minutieusement

Nettoyer son visage chaque soir est le réflexe éclat le plus important pour la plupart d’entre nous, surtout lorsque l’on évolue dans un milieu urbain.

Ce simple geste élimine plus de 95% des salissures. Veiller à bien rincer le démaquillant quel qu’il soit. Le nouvel agent purifiant à découvrir d’urgence ? Le charbon, que l’on trouve désormais conditionné en éponge démaquillante, et même en pinceau aux poils pré-imprégnés afin de faire peau nette dans les moindres recoins.

3. S’offrir des cures d’acides de fruits

Les AHA (alpha hydroxyacides) sont un assemblage d’actifs aqueux, de fruits et de plantes (pomme, citron, orange, canne à sucre…) qui, en baissant le pH de la peau, c’est-à-dire sa nature chimique, permet littéralement de faire peau neuve.

En stimulant le renouvellement cellulaire, en éclaircissant le teint (et les marques brunes) et en lissant les ridules.

Pour un véritable effet coup d’éclat, opter pour une formule concentrée à 10 ou 15% d’AHA. En cure, une mois sur deux, l’effet se révèle magique.

4. Appliquer un baume sur les lèvres

Des lèvres naturelles, pulpeuses, satinées et à peine rosées, c’est la touche lumière idéale lorsque l’on ne veut pas se maquiller.

Le baume entretient la souplesse, apporte un voile brillant discret et beaucoup de confort. A appliquer du lever au coucher, toute l’année.

5. Opter pour un blush en crème

Matifier le front, le nez et le menton ? Oui, bien sûr. Mais dans un objectif d’éclat, mieux vaut éviter le total mat. pour valoriser la lumière de la peau, utiliser un blush fluide, crémeux ou en stick, pour les satiner : c’est ce qui imite le mieux les couleurs naturelles.

Appliquer en toute légèreté sur le bombé de la pommette, avec un mouvement descendant vers les mâchoires.

6. Retrouver une belle couleur de peau

Après les gélules à bronzer, riches en caroténoïdes issus des tomates, le curcuma que l’on prend avant de partir au soleil.

Voici les compléments nutritionnels à base de groseille, de grenade, de poivre noir et de cuivre qui, sans faire bronzer, favorisent une production normale de la peau et uniformisent sa coloration, améliorent la microcirculation cutanée et donnent bonne mine et teint frais tout simplement.

7. Oser un grand coup d’éclat pour un résultat immédiat

Envie d’un effet « Waouh! » tout de suite ? Rendez-vous chez une médecin esthétique ou un dermatologue qui dispose des deux armes de choc pour redonner un teint de bébé.

Les peelings légers, le plus souvent aux acides de fruits concentrés, et le Multi-injections (mésothérapie) d’acide hyaluronique, de sels minéraux et autres ingrédients qui dynamisent la micro-circulation.

Ces techniques hydratent la peau en profondeur et la revitalisent en trois ou quatre séances à 15 jours d’intervalle. A essayer, les cures éclat qui combinent les deux méthodes dans une même séance et qui éclaircissent le teint en une demi-heure, avec seulement quelques rougeurs passagères.

8. Bien choisir la couleur de son fond de teint

Attention, un fond de teint n’est pas une crème teintée. Il sert uniquement à unifier la carnation. Il est donc capital de choisir une nuance qui soit la plus proche possible de la couleur de la peau, ni plus foncée ni, à l’inverse, plus claire.

Le secret pour faire le bon choix ? Il suffit de tester le produit à la lumière du jour, de l’appliquer sur le bord de la mâchoire, en recherchant toujours un effet naturel.

9. Hydrater en continu

Pas question de faire l’impasse sur les crèmes de jour et de nuit car une peau gorgée d’eau est le préalable indispensable pour que la lumière soit parfaitement rétrodiffusée par la peau et qu’elle se réfléchisse à la surface.

LIRE AUSSI : 10 Conseils pour protéger sa peau en hiver

Que doit-on trouver dans une « bonne » crème hydratante ? Des actifs hydratants comme l’acide hyaluronique et la glycérine. Mais aussi des agents nourrissants comme les huiles et les beurres (argan, karité, avocat, sésame).

10. Eviter le smoky

Le smoky-eye est toujours tendance mais si on recherche l’éclat, la fraîcheur, la luminosité et la légèreté, on réservera ce maquillage intense du regard pour le soir.

Pour la journée, on préfère une ombre claire, légèrement irisée sur les paupières, beige ou brun clair, et on se contente d’une seule couche d’un mascara bien noir.

11. Garder la main légère

Trop de couvrance nuit à l’éclat. Malgré la superposition des produits de maquillage, la légèreté est de mise. Avec le fond de teint, on couvre les zones que l’on veut sublimer.

On en met un peau sur le dos de la main puis, avec un pinceau, on l’applique sur les imperfections ou les rougeurs pour unifier la carnation.

12. Jouer avec les huiles

Pour avoir un teint éblouissant, on peut aussi adopter le même régime purée de carottes que nos bébés. Ou mieux, s’offrir un flacon d’huile de carottes bio.

Non, on ne l’avale pas, mais on en ajoute deux gouttes dans sa crème de jour, chaque matin. Teint de rêve immédiat, et le plein de vitamine A, la vitamine de l’éclat.

13. Faire monter le rose aux joues

Lorsque l’on se trouve pâlotte, on se pince les joues car ce geste réveille la peau. Il améliore la circulation sanguine et favorise l’oxygénation.

Pour que ce petit coup d’éclat ne s’estompe pas qu’en quelques minutes, il faut stimuler sa peau quotidiennement. En profitant du démaquillage et de l’application des soins pour masser son visage et faire rouler sa peau entre ses doigts.

Ou en utilisant une brosse électrique faciale matin et soir.

14. Préférer un fond de teint « coussin »

On prélève un peau de fond de teint sur une éponge pré-imprégnée…de fond de teint, c’est cela un fond de teint « coussin ».

Une nouvelle présentation qui a conquis la planète maquillage en quelques mois et qui présente l’avantage de pouvoir déposer un voile de fond de teint très léger et transparent qui laisse filtrer la lumière de la peau.

15. Neutraliser les rougeurs

Avec un correcteur, bien sûr, mais de couleur verte, la teinte complémentaire du rouge.

On prélève un peau de produit sur le dos de la main, puis, avec un doigt ou un pinceau fin, on l’applique directement sur la zone concernée. Puis on masque avec une touche de fond de teint.

16. Maîtriser l’anticernes

Pour un résultat naturel et pour éviter d’accentuer les petites rides du contour de l’œil, il faut essayer trois astuces. D’abord, préférer les textures fluides moins épaisses et plus faciles à appliquer.

LIRE AUSSI : Bicarbonate de soude contre les cernes

Ensuite, ne pas étaler le produit sur tout le cerne mais juste sur le coin interne de l’œil, la ou la peau est la plus foncée. Et appliquer en tapotant, non en étirant.

17. Choyer les zones lumineuses

Plus d’éclat avec le maquillage, c’est un jeu d’enfant avec les nouveaux sticks ou fluides gorgés de pigments réflecteurs qui capturent la lumière.

On les applique sur les zones du visage qui la réfléchissent le mieux. Le haut du front, les arcades sourcilières, l’arête du nez, le haut des pommettes, l’arc de cupidon et la pointe du menton.

18. Privilégier un primer

Un produit de plus ? Oui, car il s’agit d’un joker essentiel de l’éclat. Il hydrate, lisse et apporte beaucoup de luminosité à la peau.

Mieux, il prolonge la tenu du maquillage. On l’applique juste avant le fond de teint, mélangé à ce dernier ou seul, juste après le soin de jour.

19. Adopter une brume antipollution

Il suffit de passer le doigt sur le capot d’une voiture blanche pour imaginer combien les poussières et la pollution ternissent le teint.

Vaporiser sur son visage une brume portectrice pour faire écran à la pollution devient une nécessité pour qui veut préserver l’éclat. Ces produits contiennent des actifs antioxydants pour neutraliser les effets des polluants atmosphériques.

A utiliser le matin sur le visage maquillé ou non, avant de pointer le bout de son nez dehors.

20. Soigner les sourcils

Bien dessinés, ils soulignent l’expression du regard, donnent du peps au visage et constituent un maquillage naturel.

S’ils sont clairsemés, trop clairs ou courts, on les restructure avec un crayon de la même couleur. Pour un fini naturel, dessiner des petits traits et unifier avec une brosse pour illuminer le regard.

PARTAGER

Laisser un commentaire